Sedona, AZ – km 31249


Carnet de route > USA

26 mai 2014

Fini Las Vegas et la ville, on retrouve le désert et la longue route qui file vers l’est et le Grand Canyon, notre destination du jour. En arrivant en fin d’après midi du côté de Williams, on s’arrête faire les courses de vivres et on réalise que le fond de l’air est plutôt frais. Les nuages ont même l’air un peu menaçant. Une rapide consultation météo nous confirme qu’il va faire frais et qu’il y a même prévu de la pluie ce soir. Pour une première nuit sous la tente, c’est pas l’idéal…
Williams est une ville avec un bout de route 66 (aux airs de DisneyLand) et surtout une base pour loger les touristes qui visitent le grand canyon. Il y a donc beaucoup de motels alignés les uns à côté des autres mais après un rapide tour d’horizon les prix pratiqués ne sont pas engageants. On décide donc de descendre vers le sud (à l’opposé du Grand Canyon) vers la plaine dans le coin de Sedona où les températures seront un peu plus clémentes.
L’après midi est bien avancée et nouveau rebondissement : le route qui mène à Sedona est fermée car il y a un incendie dans les parages. Le flic au barrage nous dit qu’on peut rejoindre Sedona par l’interstate. On contourne donc l’incendie et on arrive à Sedona en toute fin d’après midi. Le camping repéré dans le guide est complet et de toutes façons réservé aux camping-cars. Les choses se compliquent…
Heureusement, quand un camping est complet, il est souvent distribué une liste des campings environnants. Ici, il y en a 3 proposés et le seul que l’on arrive à joindre a heureusement une place disponible ! On s’y rend immédiatement et on s’installe tandis que le soleil se couche. Le premier montage de la tente est une réussite. L’affaire est pliée en moins d’un quart d’heure et tout notre matos acheté ce week-end est parfait. Après l’overdose de fast-food de Vegas, cela fait du bien de se faire un bon plat de pâtes et une salade de tomates, le tout à la lumière des lampes frontales comme au début du voyage…
La nuit a été fraiche mais en prenant soin de dormir habillés avec nos polaires, cela reste acceptable. On a quand même bien fait de descendre venir chercher ici les quelques degrés supplémentaires. On décide de passer le week-end ici, profitant pour nous réhabituer au mode camping. Le camping est quasiment complet car c’est le fameux week-end du Memorial Day. La clientèle est plutôt familiale, pas de retraités avec leur gros camping-car tractant une voiture ! Cela change des campings parkings qu’on a pu parfois faire jusqu’à présent.
On ne fait pas grand chose durant ces deux jours à part un peu d’école mais surtout profiter d’être dehors. On regarde les américains déambuler avec leurs chiens (quasiment tout le monde en a au moins un !) et profiter de leur week-end. Les gens sont venus en famille ou entre amis et passent leurs journées à se balader, boire des bières light et jouer à des jeux « outdoor ». Le samedi soir, on va à la projection en plein air de Despicable Me 2 (« Moi, moche et méchant 2″ en français). Les enfants qui l’ont déjà vu en français arrivent à suivre et se marrent du début à la fin. Le générique de fin du dessin animé se termine sous la pluie et on rentre se réfugier sous la tente en espérant ne pas réitérer la performance de Kavala. Mais finalement, il ne pleut pas beaucoup et la tente tient donc le coup…

Après cette remise en jambes, on est fin prêt pour continuer notre parcours en camping. Les températures remontent et les risques de pluie ont disparu. On quitte donc Sedona et ses roches rouges pour remonter vers notre destination initiale : le Grand Canyon…

20140526_023

Une réflexion au sujet de « Sedona, AZ – km 31249 »

  1. Christian Idée

    Un des meilleurs moments de mes journées au boulot à Saint-Denis :
    au retour de déjeuner, un peu de rêve en suivant votre épopée…
    Continuez ce voyage le plus longtemps possible car si tout ça s’arrête le manque sera énorme !
    Alors un 2e tour de cette petite planète bleue avec un nouvel itinéraire me conviendrait…
    Bises à tous
    Christian (Chef de tribu immobile à Ménilmontant).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>