Sandusky / Cleveland, OH – km 36174


Carnet de route > USA

20 juin 2014

Après la traversée de la campagne de l’Indiana puis de l’Ohio, on rejoint les bords du lac Erie où on a repéré un camping dans la ville de Sandusky. La ville a pour principal intérêt la présence du lac mais surtout celle d’un parc d’attraction réputé, Cedar Point, qui propose de nombreux manèges de montagnes russes dont celles les plus hautes du monde. Beaucoup de touristes viennent passer leurs vacances ici pour ça. Nous, on se contente du lac qui offre une belle plage mais, sous un ciel couvert, on délaisse l’option baignade pour d’une partie de badmington et jeux dans le sable…
Le temps n’est décidément pas avec nous en ce moment et on passe des nuits avec pluies et orages à la clé. Pour se remotiver et après notre super expérience du match de baseball à Springfield, on décide de remettre ça avec une match de ligue majeure à Cleveland. Le stade de Srpingfield nous paraissait déjà grand mais celui de Cleveland l’est encore plus ! Les places les moins chères étant situées tout en haut, on bénéficie d’une belle vue plongeante sur le stade. Au programme : les Indians de Cleveland contre les Angels de LA. Le match est plus intéressant que celui vu à Springfield d’autant qu’on bénéficie d’un final époustouflant où, pour la dernière balle, le batteur de Cleveland (Swisher) réussit un homerun (tir qui dépasse les limites du terrain) permettant de marquer trois points et de remporter la partie alors que les Indians étaient menés.
En résumé, on a encore passé un super moment à profiter du jeu mais aussi et surtout de l’ambiance. Ambiance moins « provinciale » qu’à Springfield car le stade est plus grand, le public plus nombreux et le jeu plus sérieux mais toujours ce mélange étonnant entre le sport en lui-même et les animations entre les phases de jeu. Étonnant aussi les supporters de tous les styles et de tous les ages, en famille ou entre amis, mais tous habillés avec au moins un T-Shirt ou une casquette aux couleurs de leur équipe !
De retour au camping, on se fait le remake du match. Il nous manque les années d’expérience et la compréhension des stats pour être de vrais supporters mais maintenant qu’on a assimilé les règles du jeu, on arrive à suivre le déroulé d’un match (et à coacher les enfants ;-) ). Demain, on reprend la route en espérant qu’il ne pleuve pas le matin pour qu’on puisse remballer rapidement le campement et on espère retrouver le soleil ou en tous cas, s’éloigner de la pluie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>