Phou Khoun – km 17806


Carnet de route > Laos

17 janvier 2014

Nous faisons nos adieux au papi qui tient la guesthouse et nous reprenons la route vers le sud. Nous hésitons encore à rejoindre la plaine des jarres à l’est ou continuer directement plein sud vers Ventiane. Nous arrivons en milieu d’après midi à Phou Khoun la ville carrefour entre ces deux routes. Nous décidons d’abandonner le détour par la Plaine de Jarres pour s’éviter deux journées de route et ménager les enfants – cela sera un bon prétexte pour revenir au Laos ! – et décidons de poursuivre vers le sud.
Il est près de 15h et tout le monde a faim. On s’arrête au marché de Phou Khoun pour y acheter sticky rice, poulet et poisson grillés et des beignets de patates douces. On pensait passer la nuit dans la ville mais il faut se rendre à l’évidence : c’est une petite ville qui se concentre autour du carrefour, intersection des 3 routes sud, est et nord. La seule guesthouse qui donne sur le carrefour parait très rudimentaire. On hésite mais on se voit mal passer l’après midi et la soirée ici avec les enfants. Il est trop tard pour rejoindre Vang Vieng la prochaine grande ville (très touristique elle pour le coup) mais on se dit, que l’on trouvera bien une guesthouse en route.

Effectivement, quelques kilomètres à la sortie de Phou Khoun, on aperçoit un beau bâtiment avec un panneau Guesthouse  (un panneau LaoBeer, un des innombrables panneaux jaunes que l’on trouve partout au Laos et qui signalent bars, restos et guesthouse).20140117_031_033Un peu étonnée de nous voir débarquer, une jeune fille nous montre une chambre avec deux lits doubles. Parfait, d’autant que la guesthouse fait resto et qu’aller manger en ville aurait été compliqué pour nous.
Les enfants partent jouer au ballon sur le terrain à côté et sont rapidement rejoints par les enfants du village qui viennent les observer puis jouer à côté d’eux à « chat ». Tout le monde nous observe mais personne n’ose trop nous approcher. Le soleil commence déjà à descendre et on profite de son coucher sur la terrasse située à l’arrière du resto qui offre une vue panoramique extraordinaire sur les montagnes.20140116_P1_091_097

Après avoir admiré le coucher de soleil, on retourne dans la guesthouse toujours aussi déserte. On dine dans la grande salle de restaurant (vide) décorée d’une grande fresque, de photos de famille et d’affiches du parti encadrées. Ambiance étonnante ! Idem le lendemain matin, où nous prenons notre petit déj’ toujours tout seuls avant de reprendre la route vers Viang Veng où, pour sûr, l’ambiance ne sera pas la même…20140117_024_026

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>