Luang Namtha – km 17217


Carnet de route > Laos

3 janvier 2014

On découvre en se réveillant Houay Xay de jour. Le plus surprenant est la brume qui est particulièrement dense : à notre réveil, on ne voit pas le Mékong qui est pourtant à quelques centaines de mètres de notre terrasse.

On prend un petit déj’, on récupère nos sandwiches chez la mamie d’hier et on repart illico. On revient tout d’abord sur nos pas pour aller souscrire l’assurance du camion à la frontière. On retrouve donc le Friendship bridge IV cette fois ci de jour.

FriendShip Bridge 4

Une fois, en règle chez les AGL (Assurances Générales du Laos), on reprend la route pour Luang Namtha où on a réservé un bungalow pour le 31 et les quelques jours qui suivent.
La route est très belle, goudronnée tout le long et parsemé de beaux virages et lacets à travers les montagnes. La route passe à travers plein de petits villages où la plupart des maisons ne sont pas construites en dur. On the road

Pas ou peu de voitures mais quelques mobylettes. Des cochons, des chiens et des poules en liberté et le plus étonnant est de voir tous ces enfants le long des routes ! Les plus vieux s’occupent des plus jeunes et il n’est pas rare de voir des enfants de 5 ou 6 ans porter sur leurs dos des bébés de quelques mois. L’activité dans ces villages est quasi exclusivement agricole. Pas ou peu de commerces. A part les micro épiceries de villages, pas de station service ou restaurant malgré le trafic important de transit. En effet, la route que nous empruntons est la voie principale qui relie la Chine et le Vietnam à la Thaïlande. On croise de nombreux bus chinois ainsi que des camions de marchandises thaïlandais. Les quelques rares voitures particulières que nous croisons (ou qui nous doublent) sont des voitures haut de gamme (souvent de gros 4×4) immatriculés en Chine.

Pique-nique

Pique-nique

On arrive en fin d’après midi à Luang Namtha et on s’installe dans notre bungalow. Le soir, c’est réveillon : on va manger en ville et on se rentre tranquillement au bungalow où on s’organise une soirée télé avec « E.T. » en première partie. On avait initialement prévu de se regarder entre adultes « Django unchained » mais les enfants ont tellement été impressionnés par E.T. que l’on préfère enchainer avec un « Hook » (Capitaine Crochet) pour les détendre !
Pendant les 4 jours qui suivent, c’est repos intensif : on en profite pour faire pas mal d’école, envoyer les évaluations des enfants au CNED (et ça, c’est du boulot), préparer un petit film de bonne année et jouer aux Playmobil. On sort midi et soir manger en ville et c’est à peu près tout car le temps passe vite même en mode repos.

Nos premières impressions du Laos se confirment : le pays est beaucoup plus pauvre que la Thaïlande, beaucoup plus rural. Les enfants sont beaucoup plus nombreux qu’en Thaïlande (ici, les familles nombreuses sont monnaie courante contrairement à la Thaïlande voisine) mais les épiceries beaucoup moins nombreuses et moins achalandées. D’ailleurs, les prix sont assez élevés car les produits souvent importés. Quand nous allons revenir en Thailande, les 7/11 vont nous paraitre des supermarchés ! Les gens sont tout aussi sympathiques et les paysages magnifiques. Après ces quelques jours de pause, nous sommes impatients de reprendre la route demain matin et continuer notre découverte de ce beau pays…

Luang Namtha

Luang Namtha