Frontière Laos – Cambodge : Nong Nok Khiene / Tra Preng Kriene

Passage février 2014

IMG_2148_laos_cambodgeDouanes Laos : au milieu nulle part (GPS 13,569795N – E), une barrière ouverte indique la présence du poste de douanes. L’arrêt n’est pas obligatoire mais si vous avez fait tamponner votre Carnet de Passage en Douanes, c’est l’endroit où aller se faire tamponner le bordereau de sortie.
IMG_2149_Laos_Cambodge

Il faut aller au bureau situé sur la droite dans le bâtiment en retrait de la route. Si le Carnet de Passage n’a pas été validé à l’entrée (pas obligatoire au Laos), inutile à priori de s’arrêter…

 

IMG_2152_Laos_CambodgeUne fois reparti, quelques kilomètres plus loin apparait le poste frontière en lui même. Les voitures garées sous les porches sont à priori celles des gens qui travaillent ici.Si aucun passage n’est possible (c’était le cas quand on est arrivé), il faut contourner le bâtiment par la gauche où une route le contourne pour arriver devant la barrière de la frontière.

Le poste frontière se trouve dans les baraques à gauche. Les bureaux tout neufs situés dans le bâtiment sont inoccupés !!!

IMG_2156_2157_Laos_CambodgeImmigration Laos : présentation des passeports et « taxe » de 2$ par passeport pour le coup de tampon. Tenter de refuser pour la forme mais au final, pas de dollars, pas de tampon et sans tampon, les cambodgiens vous renverront ici !

Arrivés au Cambodge, le stand de la quarantaine et prise de température à gauche et bureau où tamponner les passeports avec visa à droite.

IMG_2161_douanes_CambodgeDouanes Cambodge : on nous a envoyé au bureau des douanes, le grand bâtiment situé un peu plus loin en face. J’ai reveillé le douanier qui faisait la sieste dans son hamac et lui ai demandé de me signer mon Carnet de Passage en Douanes. Comme au Laos, ce n’est pas obligatoire mais cela permet d’avoir quelque chose à présenter en cas d’arrestation par la police. Sinon, le douanier regarde simplement la carte grise et c’est tout : aucune autre formalité.

Immigration Cambodge : les visas se font dans la baraque située derrière le poste frontière (à droite en venant du Laos). Le prix demandé est de 25$ (au lieu des 20 officiels). Par défaut, les visas sont payants pour tous adultes et enfants. En insistant gentiment et avec une petite négo, les visas enfants sont gratuits (ce qui est la règle officielle) mais pas le fameux « stamp » facturé d’abord 10$ puis négocié en 3 payants + 1 offert !
Ensuite, il faut retourner au premier bureau où les passeports sont tamponnés. A ce moment là, l’officier nous a imposé le passage au stand « visite médicale » que l’on avait déjà refusé plusieurs fois au « rabatteur ». On a laissé les enfants en voiture et on s’est présenté uniquement tous les deux. Prise de température et 2$ pour la désinfection des roues du camion !

Assurances : aucun bureau d’assurance ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>