Eceabat – km 4493


Carnet de route > Turquie

20 septembre 2013

Départ de bon matin d’Alexandroupolis et nous arrivons vers midi au poste frontière. On écoule nos pièces en euros (dont nous n’aurons plus l’utilité pendant les prochains mois) dans la zone duty free entre les deux frontières où nous dégustons nos paninis (payés à grand renfort de pièces de centimes).
Une fois le no man’s land entre les deux gardes-frontières traversé, nous voici enfin en Turquie !
Nous roulons jusqu’à Koycegiz où nous nous baladons un bon moment dans le centre ville pour trouver un distributeur pour retirer des lires turques ! Après quelques courses pour le soir et un goûter, nous repartons pour Eceabat dans le détroit des Dardanelles, au bout de la pointe européenne de la Turquie.
Nous trouvons un camping quasi désert mais avec une super cuisine commune !
Le lendemain, nous parcourons en voiture les champs de bataille de la première guerre mondiale où les turcs (ottomans) ont résisté vaillamment et avec réussite au débarquement allié (français, anglais, néo zélandais et australien). Plein de cimetières militaires et de monuments commémoratifs parsèment la zone qui est désormais un parc naturel. Il faut dire qu’il y eut beaucoup de morts et que, pendant cette bataille des Dardanelles, s’est illustré, Atatürk le fondateur de la Turquie moderne et particulièrement vénéré par les turcs. L’endroit est donc très visité même si à cette période là de l’année nous ne croisons pas grand monde…
C’était donc notre dernier jour en Europe avant un petit bout de temps car demain nous prévoyons de passer en Asie !

plage du débarquement Cap Helles

plage du débarquement Cap Helles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>