Don Khon (Si Phan Don)


Carnet de route > Laos

11 février 2014

Les 4000 îles (Si Phan Don en Lao) sont situées juste avant la frontière cambodgienne à l’extrême sud du Laos où le Mékong se sépare en plusieurs bras et fait une dizaine de kilomètres de large en créant plusieurs centaines d’îles (certaines toutes petites existent uniquement en saison sèche) et dont quelques unes sont habitées. Nous nous rendons sur l’une d’elles : Don Khon qui avec sa voisine Don Det sont les deux îles où se concentrent les hébergements pour les touristes.20140209_062_069
Nous arrivons donc à Don Khon en fin de matinée. Même si l’île est très touristique (un peu moins que sa voisine Don Det à priori plus orientée fête, alcool, champignons et fumette), le débarquement se fait en douceur : on avance tranquillement sur le chemin qui longe le Mekong et où sont installées plusieurs guesthouse sans qu’aucun rabatteur vienne nous solliciter. On décide de poser nos sacs dans le premier bar venu pour boire un coup et se mettre à la recherche d’une chambre. On y rencontre une famille française en voyage les 4 en piste. Eux viennent de passer une semaine ici et s’apprêtent à quitter l’île le lendemain pour remonter vers le nord du Laos. On récupère les deux bungalows mitoyens de leurs potes qui eux partent aujourd’hui et on s’installe tranquillement. On prend vite le rythme local : il faut dire que le rythme lao est assez cool alors lao et insulaire à la fois c’est carrément cool. Il n’y a pas de route mais seulement des chemins où circulent vélos et motos. On peut se balader tranquillement et sans risque de se perdre car l’île est toute petite. On passe trois jours à se promener (un peu) attendre au resto (beaucoup), à profiter du temps qui passe et des couchers de soleil sur le Mékong…
20140209_112_118On s’énerve un peu le mercredi et on loue des vélos pour aller faire le tour de Don Dhet, l’île voisine (accessible par un pont). On longe la côte jusqu’au nord de l’île puis on redescend par le centre de l’île au milieu des rizières asséchées. Il fait chaud et la pause à l’ombre s’impose d’elle même. En fin d’après midi, Félicie et Olivier poussent jusqu’aux chutes de Li Phi puis reviennent embarquer Sidonie pour aller se perdre sur la côte est de l’île…

20140210_066_074Après ces quelques jours de repos fort agréables, il est temps de repartir : on reprend de bon matin le bateau qui nous ramène à Ban Nagasang où on retrouve notre camion (avec toujours son pneu crevé). On le regonfle et on part admirer à quelques kilomètres de là les chutes d’eau de Khone Phapheng (les plus larges d’Asie du Sud Est).

C’était notre dernière pause au Laos : on a vraiment apprécié ce pays mais dans quelques dizaines de kilomètres, c’est la frontière Cambodgienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>